Monastère Saint Silouane

La Dormition

22/8/2021 Luc X, 38-42, XI, 27-28

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen

Dans ce récit et particulièrement à la fin de ce récit nous voyons les quelques apôtres qui accompagnaient le Seigneur Jésus se prosterner devant Lui et Lui dire : « Tu es vraiment le Fils de Dieu » ; mais avant qu’ils en arrivent à cette affirmation importante il a fallu qu’ils passent par diverses épreuves :

tout d’abord l’épreuve de la tempête sur le lac et l’on sait qu’au milieu de ce lac qui parait calme, le milieu est toujours agité par les vents et fortement ; ils étaient inquiets et leur inquiétude se mit à grandir lorsqu'ils virent Jésus avancer sur les eaux qu’ils prirent pour un fantôme alors Pierre parmi les autres s’écria : « Si tu es Jésus permets que je vienne à Toi en marchant sur les eaux » et Jésus lui dit : « Viens » ; effectivement il s’avance sur les eaux mais dans le tumulte du lac il prend peur et il coule ; alors Jésus lui tend la main pour le remettre debout en lui disant : « Homme de peu de foi » ; en fait tous les apôtres qui étaient dans la barque avaient une foi qui n’était pas encore suffisamment ferme ; d’une part ils avaient peur de la tempête, ensuite ils eurent peur de Jésus qu’ils prenaient pour un fantôme et Pierre qui se croyait plus fort que les autres lui aussi a montré qu’il était un homme de peu de foi puisque à un moment il coula dans l’eau ; il n’est pas facile de croire en Jésus le Christ et pourtant avant tout cela Jésus s’était retiré de l’autre côté du lac pour y prier dans la solitude et certainement pour y prier pour que ses apôtres grandissent dans la foi ; Il savait certainement ce qui allait se passer et Il voulait qu’ils en arrivent à confirmer qu’il est vraiment le Fils de Dieu ; oui il leur aura fallu passer par des épreuves, la tempête, la peur, la crainte et puis face à tout ce que le Seigneur a fait, lorsque la mer fut calmée alors ils se prosternèrent devant Lui et Le reconnurent comme la Fils de Dieu. Nous sommes souvent dans ces situations, nous sommes souvent éprouvés dans notre quotidien au travers de petits évènements, au travers d’évènements plus grands, plus graves ; la question est de savoir si nous croyons vraiment en Jésus Fils de Dieu ; il y a quelque temps quelqu'un me posait la question par rapport à l’épidémie qui est grave et qui touche toute la terre me demandant ce qu’il fallait en penser et ce qu’il fallait faire, sous-entendu se faire vacciner, pas se faire vacciner, etc. etc. tout ce que nous connaissons et j’ai répondu : la première des choses à faire ce n’est pas de s’interroger s’il faut être vacciné ou pas vacciné, s’il faut croire ou non en ce que nos gouvernants et nos médecins nous disent, la première des choses à faire c’est de prier : commencer par l’essentiel, l’union à Dieu, c’est Dieu qui nous répond, ce n’est pas l’homme qui répond à l’homme, c’est Dieu qui répond à l’homme et si nous croyons véritablement que Jésus est le Fils de Dieu alors il nous suffit de nous tourner vers Lui et de Lui dire : « Seigneur, que faut-il faire ? »
Amen