Monastère Saint Silouane

Consécration épiscopale de l'archimandrite Syméon, élu évêque de Domodiédovo.

Consécration épiscopale de l’archimandrite Syméon, élu évêque de Domodiédovo, vicaire de l’Archevêché des églises de tradition russe en Europe occidentale

Capture d’écran 2020-06-29 à 15.47.53

Le 27 juin 2020, le métropolite Jean de Doubna, chef de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale, a célébré la Divine liturgie avec le métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale, exarque patriarcal, l’archevêque Nestor de Madrid et de Lisbonne et Mgr Marc, évêque auxiliaire de la métropole d’Europe occidentale et centrale de l’Église orthodoxe roumaine. La célébration avait lieu à la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski de Paris.
Pendant l’office, le métropolite Jean a présidé la consécration du supérieur du monastère Saint-Silouane, l’archimandrite Syméon, élu évêque de Domodiédovo, vicaire de l’Archevêché des églises de tradition russe en Europe occidentale.
Concélébraient également : l’archimandrite Élisée, élu et nommé évêque pour la ville de Reoutov, le protopresbytre Anatole Rakovitch, le protopresbytre Jean Gueit, l’archiprêtre Evgueni Tchapiouk, le prêtre Maxime Politov, secrétaire de la Direction du diocèse de Chersonèse, et des clercs de l’Archevêché.
L’élection de deux évêques vicaires pour l’Archevêché avait été décidée lors de l’Assemblée générale de celui-ci, le 24 janvier 2020, décision ratifiée par Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie et par le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe le 11 mars. Le rite de la nomination des deux candidats a eu lieu le soir du 26 juin.
Suivant le site du diocèse de Chersonèse, à la fin de la liturgie, le métropolite Jean a adressé un discours à l’évêque Syméon de Domodiédovo, l’encourageant dans son éminent ministère et lui remettant la crosse épiscopale. Suivant la tradition, le nouvel évêque a donné à l’assistance sa première bénédiction épiscopale et reçu les félicitations des fidèles.

Photoalbum
Vidéo

+++

Monseigneur Syméon est né le 12 décembre 1942, à Levallois-Perret, en France. Il est titulaire d’un baccalauréat scientifique, d’un diplôme de pédagogue et de dessinateur technique. Il a fait son service militaire de 1963 à 1965.
Il a reçu une formation théologique à l’abbaye cistercienne de Cîteaux et poursuivi sa spécialisation en théologie liturgique des Églises d’Orient à l’Institut catholique de Paris.
Il a été travailleur social, consultant professionnel pour les chômeurs.
En 1979, il est devenu orthodoxe. Le 18 février 1984, il a été ordonné lecteur, puis sous-diacre le 15 décembre de la même année. Il est ordonné diacre le 10 février 1985, tonsuré moine le 15 février 1986. Il reçoit à cette occasion le nom de Syméon, en l’honneur de saint Syméon le Nouveau Théoogien.
Le 21 décembre 1986, il est ordonné hiéromoine. Il sera élevé à la dignité d’higoumène le 12 février 1988.
Le 1er août 1990, avec la bénédiction de son père spirituel, l’archimandrite Sophrony (Sakharov), disciple de saint Silouane du Mont Athos, il a fondé un monastère en l’honneur de ce saint près du Mans, et en a été le supérieur.
Le 24 septembre 2000, il est élevé au rang d’archimandrite par l’évêque Innocent de Chersonèse.
Une décision du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe, en date du 12 octobre 2007, lui accorde un congé canonique et il rejoint alors l’Exarchat des églises russes en Europe occidentale au sein du Patriarcat de Constantinople.
Le 7 octobre 2019, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe a accueilli, à sa demande, l’Archevêché des églises de tradition russe en Europe occidentale au sein du Patriarcat de Moscou. Le Synode a aussi confirmé accueillir dans la juridiction du Patriarcat de Moscou les clercs et les paroisses de l’Archevêché qui en manifesteraient le désir. Suivant cette décision du Synode, « l’Archevêché conserve son mode de direction diocésaine et paroissiale, telle qu’elle s’est établie au cours de son histoire, notamment les usages institués par le métropolite Euloge, tenant compte des spécificités de l’entité ecclésiale qu’il dirigeait en Europe occidentale, et de certaines décisions du Concile de 1917-1918 ».
Le 24 janvier 2020, l’Assemblée générale de l’Archevêché des églises de tradition russe en Europe occidentale, l’archimandrite Syméon a été élu vicaire de l’Archevêché. Le 11 mars, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe a ratifié cette décision, donnant au nouveau vicaire le titre d’évêque de Domodiédovo